Hills with trees
Cutting weed
Pièces de rechange +
Service Après-Vente
5% sur le deuxième article ajouté au panier
Livraison Gratuite +
En stock

GROUPE ÉLECTROGÈNE – GUIDE D’ACHAT

Le Guide pour s’orienter dans le choix du Meilleur Groupe Électrogène
Rédigé par de vrais Experts de l’Électrotechnique

Les Groupes électrogènes font partie d’un univers complexe à l’intérieur duquel il n’est pas facile de se retrouver, surtout si vous êtes des usagers débutants en la matière et avec peu d’expérience. En effet, on trouve sur le marché des milliers de produits différents les uns des autres au niveau du prix, de la puissance et des caractéristiques, ce qui augmente la confusion de l’usager au moment de l’achat.

Ce guide a été créé dans le but de vous aider à choisir le meilleur groupe électrogène en fonction de vos exigences et à mieux comprendre cette typologie de produit, en vous montrant de manière simple et claire certains aspects fondamentaux qui, la plupart du temps, sont ignorés au moment de l’achat.


    1. Introduction

Les Groupes Électrogènes (ou Générateurs de courant) sont des dispositifs en mesure de transformer l’énergie mécanique en courant continu ou alterné dans le but d’alimenter la demande en électricité. Ces appareils sont fondamentaux lorsqu’on a besoin d’avoir à disposition une source d’énergie électrique autonome dans des lieux privés de source d’électricité stable comme les chantiers, les endroits isolés, les campings où la distribution d’énergie électrique s’interrompt à cause de pannes ou de mauvais fonctionnement temporaire. (ex. coupures).

Groupe Électrogène d’extérieur


    2. 1500 rpm VS 3000 rpm

Une première grande sous-division peut se faire en partant de la dinstinction entre deux macro-catégories : les générateurs de 1500 tours par minute et ceux de 3000. Avec le terme “rpm” on signifie “rotation par minute ”, c’est-à-dire le nombre de tours du moteur effectués en 60 secondes.

  • Les groupes électrogènes de 1500 tours/min (rpm) sont moins commerciaux et sont conçus pour les travaux les plus intensifs, qui requièrent une utilisation consécutive pendant plusieurs heures ou encore là où il faut alimenter des machines industrielles (par ex. les usines ou les chantiers de construction) ;
  • Les groupes électrogènes de 3000 tours/min (rpm) sont les plus diffusés sur le marché et sont conseillés pour des utilisations d’urgence seulement ou bien occasionnelles ou de courte durée.


    3. Les 4 erreurs les plus fréquentes à ne pas commettre

  • CONFONDRE LA PUISSANCE DU GROUPE ÉLECTROGÈNE AVEC LE BESOIN EN ÉNERGIE
    La majeure partie des personnes pense que pour alimenter une installation avec un certain nombre de kilowatt il suffit d’avoir un générateur de même puissance énergétique. C’est une erreur. Ce que tout le monde ne sait pas forcément, c’est que pour démarrer un groupe, il faut plus de puissance par rapport à la puissance nécessaire au fonctionnement normal, l’“énergie du pic de démarrage”.

    Exemple :
    Imaginez devoir utiliser un compresseur normal de 3 CV avec une consommation nominale de 2,3 KW et devoir l’alimenter avec un générateur de courant. Cependant le moteur, pour pouvoir démarrer, a besoin d’une énergie correspondant à 2-3 fois sa consommation nominale. En pratique, vous aurez besoin de vous fier à un générateur d’au moins 7 KW avec une prise industrielle de 32A. 


    N’oubliez pas : acheter un groupe électrogène sous-dimensionné peut porter préjudice à la durée de la machine ou la rendre totalement inadéquate pour le travail demandé. Dans certaines situations, cela peut se révéler dangereux.
UTILISATIONCONSOMMATIONCOEFFICIENT
DU PIC
CALCULPUISSANCE NÉCESSAIRE
Lampe100 watts1100 x 1100 watts
Chauffage électrique1500 watts11500 x 11500 watts
Ponceuse280 watts1.5280 x 1.5420 watts
Scie circulaire800 watts1.5800 x 1.51200 watts
Compresseur1500 watts21500 x 23000 watts
Réfrigérateur250 watts3250 x 3750 watts
Poste à souder2000 watts32000 x 36000 watts
Climatisation2000 watts32000 x 36000 watts
ATTENTION : ce tableau est purement indicatif.

  • NE PAS CONNAÎTRE L’ABSORPTION DE L’APPAREIL À ALIMENTER
    L’un des aspects les plus importants est sans aucun doute la connaissance de l’absorption effective de l’installation, de la machine ou de l’appareil à alimenter à travers votre groupe électrogène. C’est pourquoi, avant de procéder à l’achat, il faut bien calculer quel est le réel besoin énergétique de ce que vous devez alimenter, de manière à avoir un groupe électrogène à la hauteur de l’utilisation que vous devrez en faire.
  • MONOPHASÉ OU TRIPHASÉ ?
    Le troisième point concerne le type de courant dont vous avez besoin, qui peut être monophasé, c’est-à-dire avec une tension phase-neutre de 230V, ou triphasé (400V).
    Pour simplifier, nous pourrions dire que pour alimenter une habitation ou n’importe quelle installation civile, vous pourriez avoir besoin d’énergie monophasée (à l’exception des grandes habitations, villas et immeubles), tandis que pour alimenter une installation industrielle, il vous faudra de l’énergie triphasée.
    En général, les gens pensent acheter un générateur triphasé car ils le considèrent « plus puissant » pour ensuite l’utiliser en monophasé comportant 1/3 du débit total du générateur. Cela s’explique par le fait que la puissance exprimée par un générateur triphasé est répartie sur trois phases et chaque phase ne peut pas exprimer plus d’1/3 de la puissance totale. En conclusion, un groupe électrogène de 9 kW peut exprimer seulement 3 kW par phase, ni plus ni moins.
    N’oublions pas qu’on trouve aussi sur le marché des groupes électrogènes en mesure d’exprimer la même puissance en monophasé comme en triphasé et qui sont commercialisés avec le nom “Full Power”.
  • ACCORDER PEU D’IMPORTANCE À L’UTILISATION FINALE
    Chaque produit est conçu et réalisé pour un usage spécifique, qui peut être industriel, professionnel, semi-professionnel, hobby ou limité.
    On commet très souvent la grave erreur d’accorder trop d’importance au prix du produit sans prendre en compte sa vraie adéquation, on finit donc par acheter une machine qui n’est pas à la hauteur de l’utilisation pour laquelle on l’a achetée. Fondamentalement, ça arrive soit par un excès de superficialité au moment de l’achat, soit parce que beaucoup de magasins (physiques et online) ne rendent pas (ou pas du tout) assez clair cet aspect très important. Afin d’éviter d’aller à l’encontre d’une erreur de ce genre, n’oubliez pas de récolter suffisamment d’informations techniques avant l’achat, pour bien comprendre si le produit corrispond à vos besoins réels.


    4. Le niveau d’utilisation

Comme nous l’avons répété plusieurs fois, il est fondamental de choisir un générateur de courant par rapport à l’utilisation qu’on en fera.
Il existe 5 niveaux d’utilisation, c’est-à-dire :

  • LIMITÉ : Le groupe électrogène peut être employé lors de sessions de travail occasionnelles et non prolongées.
  • HOBBY : Le groupe électrogène peut être employé lors de sessions de travail peu fréquentes et pas trop prolongées (maximum 4 heures consécutives). Dans cette classe, nous trouvons déjà des groupes électrogènes de bonne production et de bonne qualité, dotés de moteurs 4 temps à essence, dont la dimension est comprise entre 1 et 7 kW de puissance.
  • SEMI-PROFESSIONNEL : Ce niveau concerne les modèles qui sont très proches du niveau professionnel, surtout en termes de performances et de puissance (la majeure partie de ces machines ont une puissance comprise entre 4 et 7 kW). Bien qu’il soient supérieurs à ceux pour l’utilisation hobby, ces groupes électrogènes ne sont pas adaptés à des utilisations prolongées, intensives et trop fréquentes. Dans ce cas aussi, nous conseillons de ne pas dépasser les 4 heures d’utilisation continue.
  • PROFESSIONNEL : Nous trouvons dans cette catégorie tous les modèles qui, en plus de la puissance exprimée, sont réalisés avec des technologies et des matériaux adaptés pour une utillisation intense prolongée. Un groupe électrogène professionnel est un instrument fiable et de haute qualité.
  • INDUSTRIEL : Dans le cas présent, nous parlons de groupes de très haute qualité et capables de grandes performances, conçus pour travailler intensément sur des périodes prolongées, comme dans les cas des industries, des chantiers, des entreprises et autres. En général, les générateurs de 15000 tours/min. font partie de cette classe.
Double générateur de courant pour utilisation industrielle

Dans le doute, nous vous conseillons de toujours opter pour la catégorie la plus élevée. Il est vrai que vous dépenserez probablement un peu plus, mais vous aurez la certitude d’avoir entre les mains un produit fiable et de très bonne qualité, qui vous assurera de ne pas avoir fait le mauvais achat.


    5. Puissance : KW et KVA

Dans le commerce, nous trouvons des groupes électrogènes au puissances variées, des plus petites puissances en dessous des 3 KW jusqu’à atteindre celles de plus de 20KW, spécifiques pour un usage industriel.  Normalment la puissance est calculée et indiquée en KVA (KiloVolt-Ampère) et pour obtenir la puissance en KW (Kilowatt) il suffit de multiplier la valeur en KVA pour le facteur de puissance, qui en général est 0,8. Par exemple, un groupe électrogène de 5 KVA correspond à 4 KW (5 x 0,8 = 4).

Puissance en Kilowatt = Puissance en KVA x Facteur de puissance (0,8)


    6. Pays de fabrication, Matériaux et Marques

  • PAYS DE FABRICATION
    Comme pour beaucoup d’autres produits, le pays de fabrication d’un groupe électrogène est déjà un indicateur de qualité ; un aspect important qui est très souvent peu pris en compte ou complètement mis de côté. Prenons un produit chinois par exemple, au niveau de la qualité des composants internes, de l’assemblage et des matériaux, ils sont inférieurs à un produit italien ou allemand.
  • MATÉRIAUX
    Au moment de choisir un groupe électrogène nous ne pouvons pas oublier de prendre en compte la qualité des matériaux de construction, surtout si nous savons que le groupe sera utilisé dans des espaces ouverts. Un groupe électrogène réalisé avec de bons matériaux, qui rouilleront difficilement, est sans aucun doute synonyme de qualité, de sécurité et de bonnes performances.
  • MARQUES
    Cela semble banal mais nous le répèterons quand même : une marque n’est pas toujours synonyme de fiabilité, mais il est aussi vrai qu’une machine produite par une entreprise qui compte des années d’expérience dans le secteur, aura sans aucun doute quelque chose en plus. La raison est simple : une marque qui opère depuis des années dans un certain domaine peut se vanter d’un degré d’expérience et de connaissance des exigences du consommateur si élevé qu’il permet de construire des machines de qualité en ligne avec les standards que réclame le marché.
    Parmi les meilleures marques, nous trouvons : Hyundai , Pramac, Powermate Pramac, Honda Di Marzio Energy, Einhell, Energy Gruppi. Briggs & Stratton et Mosa


    7. Monophasé ou Triphasé

Parmi les éléments à prendre en compte dans le choix d’un groupe électrogène se trouve la tension, qui, comme nous l’avons expliqué dans les paragraphes précédents, peut être : monophasée ou triphasée ; la première (monophasée) est utilisée principalement dans les espaces domestiques tandis que la tension triphasée a une vocation plus professionnelle-industrielle, elle exprime jusqu’à 380-400 Volts et s’utilise seulement dans des situations qui requièrent l’alimentation de machine avec une absorption égale ou supérieure à 6 KW.

Comme nous l’avons expliqué ci-dessus, alors qu’un groupe électrogène monophasé ne peut pas être utilisé comme un triphasé, un triphasé peut, au contraire, faire le travail d’un monophasé implicant cependant une réduction à un tiers de sa puissance de travail.

Par exemple : Un générateur triphasé de 6 KW peut également travailler en monophasé mais à 2 KW de puissance et non 6 KW comme on pourrait le penser.


    8. Nuisance sonore et insonorisation

Un aspect très important pour un groupe électrogène est le degré de nuisance sonore, surtout si on entend l’utiliser dans certains espaces particuliers comme les habitations, les immeubles ou dans tous les contextes soumis à des règles sur la pollution sonore. Dans tous les cas, il y a une seule solution : se fier à un un groupe électrogène insonorisé (ou silencieux). Nous nous référons à des groupes électrogènes avec des moteurs silencieux et des protections insonorisées de haute performance, qui l’enrobent pour en atténuer le bruit, laissant des ouvertures en correspondance de l’évacuation et de l’alternateur.

Contrairement aux modèles non insonorisés, qui sont indiqués pour des utilisations plus brèves, les groupes électrogènes insonorisés (ou silencieux) sont conseillés pour un usage domestique et pour toutes les situations qui requièrent une utilisation prolongée.
À titre indicatif, un générateur de 2-3 KW travaille à 70 décibels, le même degré de nuisance sonore qu’une conversation à voix haute.

Afin d’éviter des inconvénients, nous vous conseillons de toujours connaître les décibels produits par votre groupe électrogène en fonctionnement et de vérifier le règlement municipal en matière d’émissions sonore et de pollution sonore, qui, n’oubliez pas, peut varier d’un territoire à l’autre.


    9. Alimentation

Nombreux sont ceux qui commencent leur sélection à partir du type de combustion.

Groupe électrogène à essence Honda EG5500CL


9.1 Groupes électrogènes à essence

  • ESSENCE
    Les groupes électrogènes à essence sont plus économiques et légèrement plus silencieux par rapport aux autres typologies, ils ont en plus le grand avantage d’avoir une forme compacte et un poids inférieur, qui en simplifie les déplacements.
    En général, ils se révèlent moins puissants que les groupes électrogènes diesel, et sont conseillés pour des utilisations brèves et occasionnelles et la majeure partie des modèles fournit du courant monophasé.
    Un grand point fort des modèles à essence est représenté par leur actionnement, beaucoup plus simple par rapport à ceux à diesel.
    En outre, l’essence est un carburant qui se trouve facilement, même si elle est plus chère par rapport au diesel.

Groupe électrogène à Diesel Pramac PMD 5000s


9.2 Groupes électrogènes à diesel

  • DIESEL
    Les groupes électrogènes à diesel sont sans l’ombre d’un doute les plus diffusés sur le marché et les plus utilisés pour les utilisations intensives. En plus de réduire les consommations et donc les dépenses en carburant, le diesel est plus sûr car il est moins inflammable que l’essence.
    En plus du fait qu’un groupe électrogène diesel pourrait présenter des difficultés pour le démarrage en situations climatiques plus rudes, le vrai avantage des générateurs à diesel est bien la nuisance sonore ; par rappport à un générateur à essence, ces groupes électrogènes se révèlent moins silencieux et donc plus limités de ce point de vue.


9.3 Groupes électrogènes à GPL ou à Méthane

Groupe électrogène à GPL Vinco CC 2000 LPG-E-B-A/E
  • GPL ou MÉTHANE
    Ces dernières années, les groupes électrogènes alimentés à GPL ou à Méthane se sont diffusés. Cette typologie est très silencieuse, écologique et économique, et est conseillée pour toutes les situations dans lesquelles on a besoin d’avoir un groupe électrogène à démarrer en cas de coupure d’électricité ou d’absence d’alimentation électrique.
    Contrairement aux groupes électrogènes les plus communs à essence ou à diesel, tous ceux alimentés au gaz naturel, comme le GPL justement ou bien le méthane, sont en mesure de travailler sans produire d’odeurs fortes, typiques des modèles précédemment cités.
Groupe électrogène avec panneau photovoltaïque


9.4 Groupes électrogènes photovoltaïques

  • ENERGIE SOLAIRE
    Pour finir, si nous sommes intéréssés par l’écologie et attentifs à la sauvegarde de l’environnement, nous pouvons prendre en compte les groupes électrogènes alimentés par l’énergie solaire. Les groupes électrogènes photovoltaïques peuvent être reliés à des panneaux solaires normaux afin d’avoir une énergie propre à 100% et nettement plus économique.

    10. Calcul de la consommation d’un appareil électrique

Afin d’être sûrs de la vraie puissance du pic de démarrage de notre groupe électrogène, nous avons à dispostion 4 solutions possibles :

  • Lire sur l’étiquette CE la donnée « absorption max. » ;
  • Lire le manuel d’instruction
  • Se fier à un mesurateur de consommation électrique (wattomètre)
  • Contacter directement le producteur et demander la valeur de l’absorption du pic de démarrage. Dans ce cas, il faudra préciser que l’appareil sera alimenté par un groupe électrogène.

Pour calculer la puissance nécessaire à l’alimentation des appareils en notre possession, nous devrons effectuer un simple calcul, qui individue deux valeurs pour chaque appareils électronique à utiliser : Consommation et Coefficient de démarrage. Ces deux valeurs sont ensuite multipliées entre elles afin d’obtenir la puissance nécessaire pour chaque appareil.

Puissance = Consommation nominale x Coefficient de démarrage


    11. Lieux d’utilisation

Avant de procéder à l’achat d’un groupe électrogène, il y a un autre aspect important à garder à l’esprit, c’est-à-dire, quel sera le lieu d’utilisation de la machine : Où sera-t-il positionné ? Devra-t-il être déplacé d’un lieu de travail à l’autre ou restera-t-il fixe ? Quelle alimentation a-t-il ? Est-il insonorisé ?

Par exemple, si nous avons un groupe électrogène fixe, alors nous devrons le mettre dans un endroit frais, sec, et bien aéré.
Comme nous l’avons déjà expliqué, les groupes émettent des fumées d’évacuation et c’est pour cette raison qu’il est conseillé de les mettre dans des endroits ouverts, en appliquant aussi des couvertures pour le protéger des éventuels agents atmosphériques qui pourraient se vérifier pendant le travail. Au contraire, si on décide de l’utiliser dans des espaces clos, il faut avoir la prévoyance de trouver un endroit suffisemment aéré, pour pouvoir utiliser le groupe électrogène sans courir de risques d’accidents liés aux gaz émis, mais aussi pour éviter que le groupe ne parte en surchauffe.

Le dernier aspect à prendre en compte est le niveau de nuisance sonore. Comme nous l’avons dit précédemment, un groupe électrogène particulièrement bruyant ou qui a un niveau de nuisance sonore si élevé qu’il en dérange les voisins (habitations, activités commerciales, hôpitaux, écoles, bureaux etc.) ou qu’il dépasse les décibels autorisés par la loi (ex. règlementations municipales), ne peut pas être utilisé. Dans ce genre de cas, la seule solution est de se fier à des modèles silencieux ou à basse pollution sonore, en mesure d’absorber ou d’atténuer les vibrations et les émissions sonores produites par le fonctionnement de l’appareil.
En ce qui concerne les groupes électrogènes pour l’usage domestique, nous conseillons ceux qui ont un niveau de nuisance sonore compris entre 55 dB et 65 dB, de manière à le maintenir en fonction même durant les heures nocturnes sans causer de dérangement.

Ci-dessous un petit tableau synthétique des caractéristiques générales que chaque modèle devrait avoir en fonction du domaine dans lequel il est utilisé :

CONTEXTEALIMENTATION TECHNOLOGIE TYPE DE DÉMARRAGE CARACTÉRISTIQUES
GÉNÉRALES
CAMPING-CAR EssenceInverterpar Lanceur Pour une question de place, le groupe électrogène doit être compact, facile à transporter, avec un poids réduit et une bonne puissance.
ÉTALAGESEssenceInverterpar Lanceur Ce sont des groupes électrogènes faciles à transporter, avec un poids réduit et une puissance limitée (ils alimentent généralement l’éclairage des stands).
ChantiersEssence
Diesel
Non stabiliséPar Lanceur Ce sont des machines à l’état brut, sans fioritures et adaptées pour des sessions de travail prolongées et fréquentes.
BricolageMélange
Essence
Diesel
AVRElectrique o par Lanceur Les outils de bricolage ne sont pas particulièrement complexes et peuvent être alimentés par des groupes électrogènes avec système AVR. Attention aux postes à souder ! Ils peuvent être alimentés par un groupe électrogène seulement si la plaque CE le mentionne.
POMPE IMMERGÉEEssence
Diesel
AVR + ATSElectrique AutomatiqueLes groupes électrogènes branchés à des équipements de sécurité aux normes sont des groupes alimentés au diesel (les moteurs diesel n’ont pas besoin de l’ouverture de l’air et ont une plus longue durée dans le temps).
HABITATIONDieselAVR + ATSElectrique AutomatiqueCe sont des groupes électrogènes équipés du boîtier ATS qui permet le démarrage automatique en cas de manque de courant.


    12. Groupes électrogènes stabilisés : Inverter ou AVR

En plus du lieu d’utilisation, il est important d’avoir les idées claires sur quels appareils seront reliés au groupe électrogène. Par exemple, si le groupe électrogène doit alimenter une habitation, un camping-car ou un bâteau, nous savons déjà qu’il aura une certaine quantité de charges sensibles comme la télévision, l’électroménager et les autres appareils susceptibles d’avoir des variations de tension dangereuses en mesure de les compromettre ou de les endommager.

Les principaux systèmes présents dans les groupes électrogènes stabilisés sont : à Inverter, conseillé pour alimenter les circuits électroniques ou les appareils sophistiqués (comme ci-dessus), ou à AVR, conseillé pour des utilisations plus communes.


12.1 Les Groupes électrogènes à Inverter

  • GROUPE ÉLECTROGÈNE À INVERTER
    Ce type de groupe électrogène représente le choix le plus adapté pour avoir de l’énergie stable, constante, propre, mais surtout sans variations de tension. Le courant électrique émis a une forme d’onde sinusoïdale (et donc parfaitement stabilisée), ils sont donc adaptés pour l’utilisation avec des appareils domestiques ou professionnels plus sophistiqués dotés de circuits électroniques (outils électriques, ordinateur, TV, électroménager, ecc.), dans les camping-car, les bâteaux, les étalages ou aux foires et aux évènements.


12.1 Groupes électrogènes avec AVR

  • GROUPES ÉLECTROGÈNES AVEC SYSTÈME AVR
    Le système AVR (Automatic Voltage Regulator), également connu comme « Régulateur de Tension« , est conseillé pour les utilisations les plus communes et a le but de maintenir un fonctionnement constant de la machine et un régime de rendement majeur. Ce système, en plus de garantir le bon fonctionnement de la machine, assure la longue durée des appareils connectés.


    13. Démarrage

Les groupes électrogènes peuvent avoir différents types de démarrage : par lanceur, électrique ou automatique.

  • DÉMARRAGE PAR LANCEUR
    Le mécanisme de démarrage par lanceur ou à corde est constitué d’une corde enroulée autour d’une poulie et retenue par un ressort. Pour le moteur, il est nécessaire de tirer la corde avec la force nécessaire, de manière à donner une poussée initiale qui démarrera le moteur.
  • DÉMARRAGE ÉLECTRIQUE
    Dans ce cas, nous trouvons un moteur électrique de démarrage qui se met en fonction pendant quelques secondes, jusqu’à ce que le moteur commence à fonctionner normalement.
  • DÉMARRAGE AUTOMATIQUE (ATS)
    Certains générateurs peuvent avoir le démarrage automatique (intégré dans certains modèles, externe dans d’autres), et sont habituellement indiqués par le sigle ATS (Automatic Transfer Switch).
    Ce système permet au groupe électrogène de démarrer en toute autonomie dans le cas d’une panne de courant, sans aucune intervention humaine. En effet, grâce au système ATS, nous sommes en mesure de faire interagir notre groupe avec le réseau public, permettant un démarrage même en cas d’absence de courant. C’est justement pour ça qu’ils sont beaucoup utilisés dans les habitations à risque de panne de courant, dans les entreprises de sécurité, dans les sous-sols à risque d’innondation, pour les chambres froides ou les situations d’urgences potentielles.

Leave a Reply

Your email address will not be published.