Pièces de rechange +
Service Après-Vente
5% sur le deuxième article ajouté au panier
Livraison Gratuite +
En stock

MOULIN À FARINE – GUIDE D’ACHAT

Le Guide pour s’orienter vers le choix du Meilleur Moulin à Farine
Rédigé et complété par de vrais Experts des Machines pour la Cuisine


    1. Introduction

Aujourd’hui, il devient de plus en plus difficile de reconstruire avec précision le parcours de tout ce qui arrive sur notre table. La transformation sophistiquée des aliments touche désormais tous les types d’aliments, et les matières premières fondamentales de notre cuisine ne sont pas épargnées. C’est ainsi que la farine blanche vendue dans les supermarchés mais aussi celles utilisées dans le domaine industriel, sont souvent le résultat d’une perte de qualité due à différents facteurs :

  • les grandes meules des moulins de production intensive surchauffent la farine, ce qui la prive de ses principales substances nutritives.
  • le son et le germe de blé sont enlevés, seul l’endosperme est broyé afin de donner à la farine sa couleur candide typique et pour empêcher son oxydation.
  • suite à la mouture, des substances chimiques comme le chlore sont ajoutées à la farine afin d’augmenter l’effet blanchissant et de garantir une longue conservation.

Nombreux sont ceux qui décident d’acheter des aliments produits avec des farines intégrales, motivés par la volonté de découvrir des aliments plus sains. Toutefois, dans la majeure partie des cas, la farine intégrale la plus diffusée dans le commerce est le fruit de mystification : en effet, il suffit de mélanger le son broyé à la farine blanche normale afin d’obtenir un mélange avec un taux de minéraux qui la classifie comme farine intégrale au yeux de la loi.

Afin de résoudre tous ces problèmes et de pouvoir avoir à disposition une farine saine et nourrissante comme celle d’autrefois, il n’y a pas de solution plus adaptée et plus pratique que de la produire directement en utilisant un moulin à farine.


    2. Qu’est-ce qu’un moulin à farine domestique ?

Il s’agit d’une petite machine conçue pour reproduire à petite échelle les anciens moulins à farine avec des meules en pierres. En tant que tel, un moulin de comptoir rend possible la mouture de n’importe quel type de céréale, du blé à l’orge et du maïs à l’épeautre.

Il est possible de trouver dans le commerce des modèles de moulin à activation manuelle ou électrique. Dans les deux cas, le moulin maintient les caractéristiques nutritionnelles de la farine.

Le principe qui permet à un moulin de transformer les grains en farine est basé sur la rotation de deux corps circulaires qui, en se frottant l’un contre l’autre, broient plus ou moins finement les grains. L’antique mouvement de la mouture, qui peut être communiqué aux meules par la force humaine ou par un moteur, doit maintenir un rythme lent et constant.

L’une des bases du procédé réside effectivement dans la nécessité de broyer sans produire de chaleur. En effet l’augmentation de la température due au frottement compromettrait les principales substances bénéfiques des céréales.

Le but principal de ces moulins est de protéger la farine contre une pulvérisation excessive. C’est pour cela que tandis que dans les modèles manuels le degré de finesse dépend uniquement de la vitesse de mouvement communiquée par le bras, dans la majeure partie des modèles électriques il est possible de régler la granulométrie de la farine.


    3. Quels sont les avantages de l’achat d’un moulin à farine ?

S’équiper d’un moulin à farine offre une série de bénéfices dus avant tout à la possibilité de toujours avoir à disposition une machine peu encombrante, adaptée pour broyer une multitude de grains durs ou tendres, mais également des épices, des légumes secs et du café. Mais surtout, le fait de pouvoir produire des farines intégrales en gardant un contrôle total sur l’origine du grain et sur le processus de mouture introduit une longue série d’avantages pour soi-même et pour l’environnement.


    3.1 Les avantages personnels et le côté pratique

  • Préparer la farine à la maison permet de faire du pain, des pizzas et des desserts en utilisant un produit riche en fibres, en vitamines, en anti-oxydants et avec un contenu de sucres très bas.
  • Vous pourrez redécouvrir des saveurs oubliées depuis longtemps en obtenant des produits authentiques impossibles à retrouver au niveau industriel.
  • En achetant les céréales auprès de producteurs de confiance, non seulement vous apportez votre contribution à la réduction des filières mais vous êtes également sûrs de l’origine de la matière première et de ses méthodes de cultivation. En outre, se procurer des céréales « à Km 0 » constitue une excellente source d’économies.
  • La possibilité de moudre la quantité exacte de farine dont vous avez besoin avec votre moulin fait que la farine sera toujours fraîche et ne sera jamais gaspillée.
  • Un outil en mesure de travailler avec une telle variété de grains offre la possibilité de préparer votre propre nourriture au gré de votre fantaisie.


    3.2 Quels types de farine peut-on produire ?

À part les graines huileuses comme le lin, le pavot ou le sésame, il n’existe pas de limites particulières aux possibilités offertes par un moulin à farine. En commençant par les grains les plus classiques comme l’orge, le farro et le blé dur, cet appareil est en mesure de moudre à la perfection le maïs, la graine d’amarante, l’avoine, le riz et le sarrasin, mais également des légumes secs comme les pois chiches, les fèves et les pois. Pour ceux qui aiment faire des expériences, le moulin est également en mesure de produire de la farine de kamut, de quinoa et d’épeautre.


    4. Activation manuelle ou électrique

Le mode d’activation des meules du moulin a une influence sur son rendement. Le rendement d’un moulin à céréales est déterminé par sa capacité de production en rapport avec le temps de travail. Évidemment, les moulins manuels présentent un rendement plus bas. Il s’agit de modèles plus économiques du fait de l’absence de moteur. En tournant à une vitesse constante la manivelle traditionnelle en fonction de la finesse recherchée, produire de petites quantités de farine devient même amusant.

Les moulins électriques en revanche offrent un rendement proportionnel à la puissance du moteur de série. Le choix entre les deux modalités de fonctionnement dépend donc uniquement des exigences de chacun.

En outre, comme nous l’avons mentionné, les moulins électriques ont généralement un régulateur de puissance, utilisable en tournant simplement la trémie du moulin. Ce mécanisme modifie la vitesse de mouvement des meules. Toutefois, il est important de savoir qu’une utilisation trop étendue des moulins électriques dans la préparation de farine très fine risque d’endommager les meules à cause du frottement excessif auquel elles sont soumises.


    5. Deux types de meules différentes

Les moulins à farine peuvent être équipés soit des traditionnelles meules en pierre soit des plus modernes et innovantes meules en acier Inox.


    5.1 Meule en pierre

Macina in Pietra
Meule en pierre

Les meules en pierre sont réalisées avec des minéraux extrêmement résistants à la pression et à la force de friction de manière à effectuer une mouture à froid efficace.

Les moulins à farine à manivelle ont des pierres composées d’un mélange de magnésite et de corindon. Ce dernier est considéré comme le minéral le plus dur existant dans la nature juste derrière le diamant. La combinaison de ces composants permet d’obtenir une farine d’excellente qualité à un prix vraiment abordable.

Sur les moulins motorisés en revanche la magnésite est remplacée par la céramique, plus adaptée pour résister aux utilisations prolongées dans le temps. Les meules sont réalisées à partir de minéraux mélangés, pressés et cuits à haute température. Il faut rappeler qu’un tel procédé inclut des éléments naturels de manière à rendre les meules adaptées au contact avec les ingrédients.


    5.2 Meules en acier Inox

Les meules en acier Inox sont typiques des moulins de type professionnel. Associées à des moteurs électriques puissants, elles ont la capacité de séparer le son de la farine en un seul passage.

Le produit obtenu de la mouture est immédiatement prêt à l’utilisation et conserve pleinement tous ses bienfaits nutritionnels. En réglant correctement la granulométrie, ce type de meule est en mesure de produire de la farine très raffinée, jusqu’au type « T45 ».

Un moulin avec des meules en alliage d’acier trempé et rectifié est un choix indispensable pour les activités commerciales comme les boulangeries ou les pâtisseries et de manière générale dans tous les lieux où un outil de mouture en mesure de travailler pendant de longues sessions est nécessaire.


    6. Différents types de structures


    6.1 Structure en plastique

Grâce à leurs lignes douces et au design agréable, les moulins avec structure en plastique constituent une solution idéale pour tous ceux qui souhaitent s’équiper d’un outil domestique pour la mouture des céréales à un prix plus abordable.

Fabriqués en bioplastique arboblend ou en lignine et en fibre de cellulose, ces moulins se révèlent étonnamment stables et résistants au passage du temps, plus que n’importe quel plastique artificiel. L’origine naturelle des matériaux de construction rend ces moulins adaptées pour entrer en contact avec les grains à moudre sans aucun risque pour la santé.


    6.2 Structure en bois

L’aspect agréable vintage conféré par la structure en bois aux moulins à farine fait que ces objets peuvent être placés dans n’importe quel type de cuisine. La fascination du bois – généralement du hêtre ou du bouleau – est en effet encore aujourd’hui intemporelle et a encore plus de valeur lorsqu’on pense que les composants de la structure sont construits et peaufinés à la main pour ensuite être recouverts d’huile végétales biologiques.

Le moulin en bois est par conséquent le plus diffusé et le plus apprécié pour tous ceux qui souhaitent commencer à produire de la farine de manière autonome grâce également à son nettoyage simple : en effet, il suffit de dévisser la trémie et d’utiliser un linge humide dans les espaces internes.


    6.3 Structure en bois/Inox

La spécificité des moulins qui ont ce type de structure réside dans la possibilité d’associer la stabilité et la durée du bois massif à la résistance de l’acier inoxydable . Tradition et modernité se combinent et donnent lieu à un moulin électrique pour l’usage domestique mais caractérisé par des performances optimales et par un long cycle de vie.


    6.4 Structure en métal

La structure en métal est généralement réservée aux moulins de niveau professionnel. La haute qualité du revêtement garantit en effet à cette catégorie de produits une durée dans le temps et un niveau de performances sans égal. Ces qualités unies à la présence de meules en acier inox et d’un moteur thermo-ventilé font de ces moulins en métal un choix inévitable pour n’importe quelle activité qui exige un rythme de mouture intensif prolongé au cours des ans.


    7. Moteur électrique

Le rendement par minute d’un moulin, c’est-à-dire sa capacité de production par rapport au temps d’activité, dépend tout d’abord de la présence ou non d’un moteur électrique qui provoque la rotation des meules. Tandis que les moulins manuels offrent un rendement plutôt bas, lorsque l’exigence de moudre des céréales en continu se présente il est conseillé de se fier à un moulin à moteur.

Un moulin pour céréales électrique peut en effet arriver à produire de dai 100 à 500 grammes de farine par minute. Le degré de granulométrie recherché influence considérablement le temps de travail.

En général, un moulin de puissance modeste présente un moteur entre 140 W et 250 W de puissance. en revanche le moteur d’un moulin électrique de puissance moyenne peut être comprise entre les 360 W et les 600 W. Enfin les moulins les plus puissants, peuvent avoir des moteurs en mesure d’atteindre les 3000 W.


    8. Floconneuses

Fioccatrice Manuale
Floconneuse manuelle

Les moulins à farine et les floconneuses sont reliées par un lien de parenté étroit. Tous ceux qui aiment consommer des flocons d’avoine ou de maïs au petit-déjeuner pourraient trouver intéressante l’idée de les produire directement à la maison.

En effet, les flocons préparés de manière artisanale se distinguent remarquablement des flocons industriels car ces derniers sont préalablement traités à la vapeur puis pressés avec la chaleur. Ce procédé assure l’inaltérabilité des flocons mais implique le fait que les flocons ne sont pas des produits frais.

Disponibles sur le marché en modèles manuels et électriques, les floconneuses donnent la possibilité de produire rapidement des flocons en fonction des besoins, prêts à consommer et à la qualité et aux propriétés nutritionnelles intactes.

Le principe de fonctionnement de ces petits outils – construits en bois et en acier ou en bois et en aluminium – reproduit parfaitement celui des moulins à farine. Ainsi, qu’il s’agisse d’une floconneuse à manivelle ou d’une floconneuse électrique, les rouleaux en acier transforment n’importe quelle céréale ou épice en flocons.


    8.1 Moulins avec floconneuse

Les  moulins en bois à moteur avec floconneuse sont des objets en mesure d’associer deux fonctions optimales pour l’alimentation quotidienne.

En effet, avec l’achat d’un seul produit vous aurez l’opportunité d’avoir à disposition un moulin adapté à la mouture de chaque type de céréales, de légumes secs, de café, et en même temps d’une floconneuse à utiliser pour préparer le petit-déjeuner.

La mouture et le floconnage sont conduits par des moteurs séparés, dans le respect des deux procédures différentes. La vitesse de travail est variable en fonction de vos besoins et de vos exigences.


    9. Le moulin à céréales

Le moulin à céréales constitue l’évolution technologique d’un moulin à farine et se concrétise en une machine pour un usage domestique en mesure de réaliser différents types de farine en toute autonomie.

Il s’agit d’un appareil électrique de 400 W de puissance, extrêmement solide et robuste, utilisable pour travailler tous les types de céréale, d’épices ou de café. Le corps de la machine et les engrenages sont réalisés en nylon solide de haute résistance à assistance mécanique.

Le moulin est conçu pour être utilisé sur un comptoir de manière pratique et fonctionnelle. Cet appareil permet de régler quatre types de finesse différents comme pour un moulin normal, de manière à satisfaire les exigences de tous les types de cuisine.


    10. Les marques principales

Avant de procéder à l’achat d’un moulin à farine, d’une floconneuse ou d’un moulin à céréales, il est nécessaire de bien connaître les marques les plus sérieuses et les plus connues du secteur des machines de cuisine. Cela permet d’avoir à la maison une machine sûre et de qualité certifiée qui permet de travailler en toute tranquillité et sans risquer d’avoir de mauvaises surprises.

Les marques conseillées, pour les modèles de niveau hobby comme pour les modèles de niveau professionnel sont : Komo, Hawos, Omas, Mockmill et Eschenfelder.

Leave a Reply

Your email address will not be published.