Pièces de rechange +
Service Après-Vente
5% sur le deuxième article ajouté au panier
Livraison Gratuite +
En stock

TONDEUSE À GAZON – GUIDE D’ACHAT

Le Guide pour s’orienter vers le choix de la Meilleure Tondeuse à gazon
Rédigé et complété par de vrais Experts des Équipements pour le Jardinage

Si vous êtes intéressé par l’achat d’une tondeuse à gazon, cet article est fait pour vous. Bien que son utilisation soit simple, la tondeuse à gazon est une machine complexe et nombreux sont les aspects à prendre en compte afin de comprendre quel est le meilleur modèle en fonction de vos exigences. Quel est le modèle le plus adapté pour vos exigences ? Miaux vaut acheter une tondeuse électrique ou à moteur thermique pour ma pelouse ? À poussée ou autotractée ? Quelle largeur de coupe choisir ? Quel est le meilleur moteur et quelle est la bonne puissance ? Mieux vaut choisir un modèle avec bac de ramassage, avec éjection latérale ou avec la coupe mulching ?
Comme vous pouvez le constater, les questions sont nombreuses, tout comme les exigences de chacun, et il existe de nombreux modèles qui sont susceptibles de constituer le bon choix.


    1. Les dimensions de la pelouse

Les différents modèles de tondeuse arrivent à couvrir les surfaces des pelouses les plus petites jusqu’aux terrains de 3000m². Plus la surface de la pelouse augmente, plus il faut s’orienter vers des modèles avec des plateaux de coupe plus grands et donc avec une largeur de coupe plus importante.

Il faut prendre en compte que plus le terrain a entretenir est grand, plus importants sont les efforts pour l’usager.

Pelouse de 1000 m²

Considérez que pour une pelouse de 1000 m² vous devrez parcouri entre 2 et 3 km pour la tondre correctement.

Voilà pourquoi le premier choix est de s’orienter vers les tondeuses qui arrivent à couvrir la surface de votre pelouse. Cette caractéristique est évidemment liée à d’autres caractéristiques de la machine :

  • Largeur de coupe
  • Traction
  • Puissance Moteur
  • Typologie de coupe

Les tondeuses tractées peuvent devenir une alternative très utile en cas de plus grande surface de tonte. En revanche, la typologie du système de coupe n’est pas seulement liée à la dimension mais aussi au type d’herbe à tondre et à quelle fréquence vous souhaitez la tondre. Par exemple, l’éjection latérale est adaptée pour la coupe de l’herbe haute et dense et pour les pelouses qui ne sont pas tondues régulièrement. Procédons dans l’ordre et voyons maintenant toutes les caractéristiques à prendre en compte en suivant un ordre logique, de la plus générale à la plus spécifique.


    1.1 La largeur de coupe

Il est désormais possible de trouver des tondeuses toujours plus grandes et toujours plus puissantes sur le marché. Une tondeuse professionnelle peut arriver à avoir une largeur de coupe de 58 cm. Par convention, il est possible de diviser les tondeuses en fonction de la LARGEUR DE COUPE :

Lame 30 / 35 cmTondeuse à gazon très petitesjusqu’à 150 m²
Lame 35 / 40 cmTondeuses à gazon petites 150 / 300 m²
Lame 40 / 45 cmTondeuses à gazon moyennes-petites300 / 600 m²
Lame 45 / 50 cmTondeuses à gazon moyennes600 / 1200 m²
Lame 50 / 55 cmTondeuses à gazons grandes1200 / 1800 m²
Lame 55 / 60 cmTondeuses à gazon très grandes1800 / 2600 m²


* NOTE : à partir des tondeuses de 40 cm et plus (à partir du n°3 ci-dessus) les modèles peuvent être équipés de la traction. Si elle est présente, vous pouvez arrondir le nombre de la surface totale vers le haut, en l’absence de traction, évaluez la surface totale vers le bas. Nous rappelons également qu’à partir de 50 cm et plus, toutes les tondeuses sur le marché sont équipées de la traction de série. Nous vous renvoyons cependant à un chapitre successif pour l’analyse de la traction.

Et pour ceux qui ont un terrain plus grand que ceux mentionnés ? Dans ce cas, nous vous conseillons de considérer sérieusement l’achat d’une tondeuse autoportée ! Il n’est pas nécessaire d’avoir une surface de plus de 2500 m² pour penser à acheter un tracteur tondeuse, de nombreux usagers l’envisagent déjà avec seulement 1000 m² de surface à tondre, non seulement parce qu’on trouve désormais des tracteurs très petits (appelés “tondeuses rider”, avec des performances un peu meilleures que les tondeuses thermiques), avec un coût bien plus accessible (même à un peu plus de 1000€). En effet, tondre 1500 ou 2000 m² avec une tondeuse normale, même si elle est grande et professionnelle, est une opération longue et pénible qui demande quelques heures de travail… 

En revenant aux tondeuses à gazon, lorsque la largeur de coupe augmente le temps et l’effort exigés à l’opérateur ont tendance à diminuer.


    2. À poussée manuelle ou tractée ?


    2.1 Tondeuse à poussée manuelle

La tondeuse à poussée manuelle exige clairement un effort majeur du fait de la poussée nécessaire de la part de l’opérateur durant l’utilisation (même si certains diront que cela peut constituer un bon entraînement physique…). Toutefois, ce genre de tondeuse est principalmeent adapté pour :

  • Les pelouses de petites surfaces
  • Pour jardins avec des petits obstacles qui rendent la traction des roues peu utile (par exemple : les arbres, les buissons, les allées, les poteaux, les pierres, les bancs, les vases, etc…)


    2.2 Tondeuse à traction

En revanche la tondeuse à traction est préférable pour :

  • Les pelouses de surface moyenne/grande (de 300/400 m² et plus)
  • Les jardins sans trop d’obstacles et les passages tortueux car vue la vitesse soutenue de la traction, nous conseillons sont utilisation sur les endroits en ligne droite et longs, exploitant ainsi son potentiel et son côté pratique.
Jardin de grandes dimensions

Toutefois, il est utile de rappeler qu’une tondeuse à traction fonctionne évidemment comme une tondeuse à poussée manuelle, c’est pourquoi sur les passages qui ne sont pas en ligne droite ou qui contiennent des obstacles, il suffit de ne pas tirer sur le levier d’activation de la traction et la tondeuse fonctionnera à poussée manuelle.


    2.3 Types de traction et boîte de vitesse

Comme nous l’avons déjà mentionné, la traction est une aide extrêmement importante pour l’opérateur afin de réduire les efforts, surtout sur les surfaces grandes et sans obstacles. Elle réduit l’effort à une simple manœuvre du produit et au simple fait de … la suivre en marchant.

Voyons maintenant quelles sont les différentes typologies de traction présentes sur le marché :

  1. Traction sur les roues arrières (la version classique, présente sur 95% des tondeuses)
  2. Traction sur les roues avant
  3. Traction arrière + Variateur de Vitesse
  4. Traction Arrière + Boîte de vitesse à engrenages
  5. Traction 4WD (ou intégrale 4×4)

Traction sur les roues arrière : il n’y a rien à préciser de plus par rapport à ce qui a déjà été mentionné, nous rappelons juste que toutes les tondeuses sur le marché avec la traditionnelle traction simple ont une vitesse moyenne-élevée, conçue ainsi par les producteurs afin d’accélérer le travail de tonte de la pelouse, en plus de réduire la fatigue. C’est la raison pour laquelle elle est principalement conseillée pour des surfaces dépourvues d’obstacles (autrement on ne tire jamais le levier et elle devient une simple tondeuse à poussée manuelle).

Traction sur les roues avant : ce sont les modèles “à l’américaine”, peu diffusés en Europe, mais le service de traction est similaire. Il a ses avantages et ses inconvénients :

  • AVANTAGE : il permet de faire des virages et des manœuvres, même serrées, sans devoir désactiver la traction, en baissant le guidon et en soulevant les roues avant (par exemple en fin de ligne droite pour revenir en arrière)
  • INCONVÉNIENT : elle a moins de motricité par rapport à la traction traditionnelle sur roues car le centre de gravité du poids de la tondeuse est déplacé vers les roues arrières, surtout quand le bac à l’arrière a tendance à se remplir. Donc en présence de pente, même modérée, ce genre de traction est déconseillé.

Traction arrière + Variateur de vitesse : ce dernier est un plus qui permet d’avoir à disposition un éventail de vitesses qui augmente la versatilité par rapport à la traction normale (dont nous expliquions que la vitesse est moyenne-élevée); il est possible d’activer une vitesse plus basse ou plus élevée en fonction de :

  • la hauteur de l’herbe (plus basse ou plus haute)
  • la présence ou non d’obstacles à contourner (vitesse basse).

Traction Arrière + Boîte de vitesse à engrenages : est de nature considérablement plus professionnelle par rapport au variateur de vitesse (qui consiste en une poulie avec un mécanisme d’ouverture variable) et équipe tous les modèles de gamme plus élevée. C’est une véritable boîte de vitesses à engrenages à bain d’huile avec une solidité et une durée supérieures (en général, après tout dépend de la marque du produit), tout comme le coût.

Traction 4WD (ou intégrale 4×4) : peut être de type professionnel ou non, en fonction de la marque ou du modèle auquel elle est appliquée. Elle permet toutefois de travailler jusqu’à des pentes maximum de 20% (contre 10% / 15% pour les modèles à traction arrière), déconseillée pour les pentes plus fortes pas tant pour la motricité mais pour une raison de bonne lubrification des moteurs 4 temps appliquée en plus de la pente.


    3. Thermique, électrique ou à batterie ?

Commençons avec une tableau récapitulatif des caractéristiques principales de chacune des trois catégories :

 ÉlectriqueBatterieThermique
Très petite, Lame 30/35x  
Petite, Lame 35/40xxx
Moyenne-Petite, lame 40/45xxx
Moyenne, lame 45/50 xx
Grande, lame 50/55 xx
Très grande, lame 55/60  x
À pousséexxx
Traction xx
Variateur, Boîte de vitesse, ou 4WD  x
Qualité Max Top gammeHobbySemi-professionnelProfessionnel
Entretien exigéFaibleMoyenÉlevé
Prix moyen /performancesBasÉlevéMoyen


    3.1 Tondeuse électrique

C’est la version la plus petite parmi les trois typologies de par les dimensions maximales qu’elle peut atteindre (de 30 cm minimum, à 46 cm de largeur de lame max), elle est donc adaptée pour les jardins de petites dimensions. Pourquoi ? La raison principale est la nécessité d’être branchée par un câble de rallonge à une prise de courant domestique de 230V qui permet son utilisation uniquement à proximité d’une habitation sans possibilité de s’éloigner. Et il faut être attentif en continu afin que le câble du courant ne finisse pas sous les lames de la tondeuse.


Pour ces raison, les modèles que nous trouvons sur le marché sont :

  • Simples et essentiels, sans fioritures et sans trop d’équipements
  • Largeurs de coupe petites ou moyennes-petites
  • Prix économique (prix inférieur aux modèles à batterie ou thermiques)
  • Légers et simples à utiliser (excepté pour le câble)
  • Faible entretien (à part l’affûtage des lames qui reste rare vue la petite surface de la pelouse)

En conclusion, pourquoi vous achetez une tondeuse électrique ?
Dans le cas où vous avez besoin d’une petite tondeuse économique à utiliser autour de la maison à proximité d’une prise de courant de manière pratique.

Si vous hésitez à acheter une tondeuse électrique ou si vous souhaitez approfondir le sujet, lisez notre guide spécifique entièrement dédié aux tondeuses électriques


    3.2 Tondeuse à batterie

Les tondeuses avec moteur à batterie sont en mesure d’associer confort, efficacité et vitesse de tonte. Il existe deux typologies principales de batterie :

  • Batterie au plomb (désormais désuète)
  • Batterie au lithium (technologie plus moderne, à préférer sans hésitation !)

Les moteurs électriques alimentés par les batteries aux ions de lithium sont en train de s’approprier une part du marché toujours plus grande. La batterie au lithium rechargeable est une solution pratique et économique. Comme toutes les tondeuses électriques, ces modèles sont particulièrement appréciés par les amateurs du confort absolu. Pour les raisons suivantes :

  • Avantages par rapport à la tondeuse à moteur thermique :
    • n’exige pas le même entretien (contrôle et changement de l’huile, nettoyage du filtre à air, changement de la bougie, etc.)
    • ne requiert pas l’achat de carburant à touours avoir à disposition (toujours frais !)
    • n’exige aucune procédure de démarrage à froid élaborée
  • Avantages par rapport aux tondeuses électriques : n’ont pas besoin d’être branchées au réseau électrique, élimine définitivement la gêne du câble d’alimentation. Elles peuvent donc travailler n’importe où, même là où il n’y a pas de courant électrique.

Pour effectuer le bon achat, il est utile de vérifier la puissance et l’autonomie de travail. Ces deux performances sont le fruit d’informations techniques spécifiques qui font partie des premiers éléments à prendre en compte sur une tondeuse à batterie :

  • Tension : elle n’exprime pas exactement la puissance du moteur mais elle y est reliée (tensions principales : 18V, 24V, 36V, 40V, 68V, 60V, 80V, 120V)
  • Ampérage : il n’exprime pas exactement la puissance du moteur mais il y est lié (varie généralement de 2 Ah jusqu’à 6 Ah max).

En tout cas, si vous avez un jardin de surface limitée, vous pouvez vous orienter vers une tondeuse à batterie équipée d’une batterie avec un voltage et un ampérage plus limités, tandis que si vous avez un grand terrain, il vaut mieux ne pas lésiner sur les caractéristiques techniques mentionnées. On trouve désormais des tondeuses à batterie non seulement pour les petits jardins mais aussi ppour les jardins très étendus, jusqu’à 1500 m², avec une largeur de coupe qui peut atteindre les 53 cm (comme une grande tondeuse thermique !).

EN BREF :

  • Dimensions qui varient de 30 cm à 53 cm de coupe
  • Elles peuvent travailler dans des jardins de toutes dimensions jusqu’à 1500 m² (à la différence des tondeuses électriques normales avec câble qui sont uniquement pour les jardins de petite taille)
  • Nous trouvons également de nombreuses versions à traction avec une largeur de coupe de 46 cm et plus (pour les pelouses min. 400 m²)
  • Elle n’exigent pas d’entretien
  • Elles offrent un niveau de confort plus élevé par rapport à des machines électriques et à moteur thermique
  • Elles ont un coût bien plus élevé par rapport aux tondeuses électriques et aux tondeuses thermiques (à niveau et dimensions de produit équivalents)

Si vous hésitez à acheter une tondeuse électrique à batterie ou si vous souhaitez approfondir le sujet, lisez notre guide spécifique dédié aux tondeuses à batterie


    3.3 Tondeuse à moteur thermique

Le moteur thermique fait généralement monter une tondeuse à un niveau de puissance en moyenne plus élevé par rapport aux modèles électriques. Il existe toutefois des tondeuses thermiques de toutes les tailles, des petits modèles à poussée manuelle avec lame de 40 cm (pour 200 m² de pelouse), jusqu’aux machines professionnelles de 55 cm et plus pour les jardins jusqu’à 2500 mètres carrés. Faisons un classement des gammes principales que nous trouvons sur le marché :

  • à poussée – petites (de 40 à 48 cm)  puissances : de 2,5 CV à 4,5 CV  surfaces de 100 à 600 m²
  • à traction – moyennes (de 40 à 48 cm)   puissances : de 3,0 CV à 5,0 CV  surfaces de 300 à 1200 m²
  • à traction – grandes (de 50 à 55 cm)  puissances : de 5,0 CV à 6,5 CV  surfaces de 1000 à 2500 m²

En plus de ces trois catégories principales, nous trouvons toutes les variantes proposées pour les tondeuses, toutes avec des équipements de haut niveau ou professionnels, dont les suivantes :

  • tondeuses thermiques avec châssis en aluminium (professionnelles et appartenant à la classe des grandes tondeuses 50-55 cm)
  • tondeuses thermiques avec châssis en acier inox (encore plus professionnelles, elles appartiennent également à la classe des grandes tondeuses 50-55 cm)
  • tondeuses avec roue (ou double roue) avant pivotante (pour des manœuvres impeccables)
  • tondeuses thermiques spécifiques pour la coupe mulching
  • tondeuses avec démarrage électrique (pour ceux qui veulent un maximum de confort de démarrage… il suffit de tourner la clé)

La présence du moteur thermique présuppose un prix d’achat plus élevé par rapport aux tondeuses électriques. Cependant le moteur thermique permet une utilisation plus longue et la possibilité d’affronter des surfaces plus grandes.

LE MOTEUR :
Le choix du moteur est une question de goûts personnels liés aux expériences de chacun. Il est cependant important de commencer par préciser que les marques historiques de moteurs sont toujours synonymes de garantie, de qualité fiable et de hautes performances. Il s’agit en particulier de :

  • Honda
  • Briggs&Stratton
  • Kawasaki
  • Kohler
  • Subaru-Robin
  • Loncin

Il s’agit du groupe de producteurs de moteurs pour tondeuses historiques et reconnus sur le marché. Toutes les marques de moteurs qui ne font pas partie de cette liste (et il en existe des centaines), sont des moteurs que les producteurs européens, américains ou japonais font fabriquer par des fabriquants orientaux sur lesquels ils apposent ensuite leur marque. Cela ne veut pas forcément dire que la qualité ne soit pas à la hauteur, toutefois une incertitude persiste dans certains cas.

Une particularité des moteurs thermiques est la présence du démarrage électrique. Le moteur thermique à essence peut être démarré facilement avec un interrupteur ou une clé directement depuis le tableau de bord (dans ces cas la batterie est généralement de série). Les tondeuses thermiques avec démarrage électrique sont conçues pour ceux qui souhaitent un confort maximum même lors du démarrages du moteur.

Si vous hésitez à acheter une tondeuse à moteur thermique ou si vous souhaitez approfondir le sujet, lisez notre guide spécifique entièrement dédié aux tondeuses thermiques.


    4. Quand faut-il tondre la pelouse ?

Tout d’abord, la tonte de la pelouse dervait être effectuée dans les conditions suivantes :

  • En journées ensoleillés
  • Aux heures centrales de la journée

Pourquoi ? Les performances de la tondeuse sont optimales grâce à l’herbe qui est très peu alourdie par l’humidité, qui dans le cas contraire susciterait plus d’effort à la lame, augmenterait la possibilité de bourrage sous le châssis ainsi qu’au point d’éjection du châssis au bac.  Si, au contraire, les fils d’herbe sont bien secs, la coupe se fait plus nette et sans effort, et en cas de coupe mulching le broyage est effectué très facilement tout en gâchant moins d’énergie. Cela explique le second conseil (heures centrales de la journée), car toute la rosée du matin sera déjà évaporée !

Il faut absolument éviter :

  • Journées pluvieuses
  • Journées à ciel couvert (l’herbe sèche moins bien)


    5. Conditions de la pelouse

Nivellement du terrain

Avant tout la surface de tonte doit être bien entretenue et nivelée (sans trous ni parties de terrains accidentées), et rigoureusement dépourvue de cailloux (ils sont à l’origine de l’usure de l’affûtage de la lame et peuvent endommager le moyeu qui tient la lame) !

Pentes

Il s’agit d’un argument qui fait toujours l’objet de débat car de nombreux usagers ont un jardin en pente avec des passages en forte pente et tous sont assaillis par le doute que la tondeuse soit adaptée ou non pour travailler en pente.

Disons avant tout qu’à moins que la pente ne soit légère, il vaut mieux éviter de choisir une tondeuse à poussée manuelle car il deviendrait trop pénible de pousser la tondeuse en montée.
C’est pourquoi il est nécessaire de choisir un modèle à traction qui permet de travailler normalement sur des pentes jusqu’à un maximum de 10% de pente. Dans le cas d’une tondeuse à traction professionnelle, certains modèles arrivent à travailler jusqu’à un maximum de 15%, si ils sont dotés de la traction sur les roues arrière et d’une bonne largeur de roues de manière à avoir une bonne motricité.
Ce qui est sûr, c’est qu’il faut éviter les modèles à traction sur les roues avant à cause de la basse motricité du système.

Afin d’obtenir le meilleur résultat possible, il faut prendre en compte le choix d’une tondeuse à traction 4WD (équipées de la traction sur les roues avant comme sur les roues arrière), car elles arrivent à travailler sur des pentes jusqu’à 20% d’inclinaison.

Il vaut mieux ne pas dépasser les 20% de pente, même avec une 4WD, et de manière générale nous déconseillons l’achat d’une tondeuse pour deux raisons :

  • Sécurité de l’usager
  • Lubrification non efficace du moteur (les moteurs 4 temps des tondeuses conçus pour travailler à plat pourraient ne pas être lubrifiés correctement s’ils se retrouvent à travailler sur une pente excessive)

Dans ces cas de travail hors sécurité, le seul conseil que nous pouvons vous donner est de vous diriger vers l’utilisation d’une débroussailleuse (malheureusement il n’y a pas d’autre alternative).

Type et hauteur de l’herbe

Une caractéristique qui ne résulte pas toujours claire à ceux qui affrontent l’achat d’une tondeuse pour la première fois est le type de surface à tondre. Cela semble banal mais une tondeuse est conçue pour tondre l’herbe dans les jardins, dans les parcs, dans les parterres, dans tous les lieux où se trouve une pelouse bien entretenue (la référence est la pelouse à l’anglaise), d’une hauteur non excessive, bien nivelée et sans obstacles ni cailloux.

La hauteur de l’herbe ne doit pas être excessive et nous conseillons donc de ne pas tondre de l’herbe supérieure à 30 cm de hauteur car la tondeuse pourrait ne pas y arriver (à moins d’avoir un modèle particulièrement puissant), ou se boucher et effectuerait généralement un travail peu satisfaisant.

Dans des cas extrêmes d’herbe un peu haute, nous conseillons l’utilisation de l’éjection latérale (pour les modèles qui en sont équipés), car la tondeuse réussit ainsi à tondre et à éliminer même l’herbe un peu supérieure à 30 cm. En revanche, dans le cas de l’utilisation du système mulching c’est le contraire : il ne faut pas tondre de l’herbe supérieure à 15 cm de hauteur. Nous verrons cependant ces aspects liés aux systèmes de coupe plus en détail dans le chapitre suivant.

(dessin herbe 30 cm) (dessin herbe 15 cm avec mulching)

Enfin, nous souhaitons rappeler que les tondeuses sont exclusivement conçues pour tondre les pelouses dans les jardins et ne sont absolument pas adaptées pour couper de l’herbe spontanée dans le secteur agricole ou sur des terrains vagues.
Elles n’arriveraient pas à effectuer l’opération de coupe et risqueraient d’être endommagées au niveau du sytsème de coupe, du moteur ou du châssis.
Ce type de travail exige des typologies de machines spécifiquement conçues pour les mauvaises herbes dans le secteur rural :

  • Tondeuse débroussailleuse thermique
  • Débroussailleuse

Pour approfondir le sujet des débroussailleuses thermiques, voici le guide complet !


    6. Les systèmes de coupe

Les modalités de coupe sont essentiellement trois :

  • Ramassage
  • Mulching
  • Éjection latérale

Il est possible que la tondeuse soit équipée d’un seul, de deux ou bien des trois systèmes de coupe.

Nous conseillons le choix d’un modèle avec bac de ramassage si vous souhaitez obtenir un résultat facile et propre, l’herbe pourra être éliminée sans devenir la cause d’éventuelles allergies et en réduisant la dispersion de graines de mauvaises herbes.

Pour des exigences de nettoyage moins pénibles, vous pouvez opter pour l’éjection latérale (qui peut parfois être dotée d’un obturateur et de lames mulching afin d’obtenir un effet de nettoyage extrêmement efficace). L’idéal pour les espaces moyens-grands, utilisables même dans des situations de mauvaises herbes ou de pelouse peu entretenues, en présence d’herbe un peu plus haute que la normale au vu de la capacité élevée d’élimination du déflecteur d’éjection latérale.


    6.1 Tondeuse mulching

Les tondeuses mulching sont une catégorie qui occupe une part de plus en plus grande du marché des équipements de jardinage pour la coupe et l’entretien des espaces verts.
Souvent ces tondeuses sont de niveau professionnel et présentent un solide châssis en acier, conçu et réalisé spécifiquement pour la fonction mulching.
Le châssis présente une partie inférieure assez large et lisse de manière à permettre l’élimination de l’herbe épaisse sans rencontrer de problèmes de bourrage. Le système de coupe des  tondeuses mulching thermiques permet de centrifuger et de pulvériser l’herbe qui est ensuite distribuée de manière homogène sur toute la surface de tonte. L’herbe tondue reste en suspens pendant un temps plus long à l’intérieur du châssis de la tondeuse (grâce au flux d’air créé par le mouvement de la lame spéciale avec profil optimisé), elle retombe à plusieurs reprises sur les tranchants de la lame et est soulevée en l’air à chaque fois. Cette technologie garantit une coupe de qualité supérieure par rapport à celle obtenue avec les lames d’une tondeuse standard.
Ces petites particules d’herbe ne restent pas sur le la pelouse tout juste tondue mais sont déposées directement en contact avec le terrain et se décomposent rapidement. Elles servent ainsi d’ engrais pour la nouvelle pelouse et se transforment en substance nutritive et en eau (en effet, l’herbe est composée à plus de èà% d’eau). Le cycle biologique de la pelouse est ainsi complété : ce qui est enlevé est restitué au terrain. L’effet esthétique après la tonte est, en conditions normales, inégalable avec une tondeuse à système de ramassage, avec l’avantage que les tondeuses avec système mulching n’exigent aucune organisation ppour l’élimination de l’herbe.

Il est important de préciser que ceux qui veulent obtenir une tonte mulching professionnelle et optimale doivent se diriger vers une machine purement mulching et qui effectue seulement ce type de coupe. Les tondeuses multifonctions qui présentent plsuieurs systèmes de coupe n’arriveront jamais à atteindre les niveaux de qualité de la tonte mulching qu’ont les tondeuses équipées de cette seule modalité. Cette différence est déterminée par la lame, le niveau de coupe de la lame spécifique pour la tonte mulching n’est pas comparable à une lame qui supporte plusieurs systèmes de coupe.


    7. Le châssis

Avec le moteur, le châssis est la partie la plus coûteuse et la plus importante de la tondeuse. C’est pourquoi lorsque vous choisissez une tondeuse dotée d’un bon moteur et d’un bon châssis, vous pouvez déjà considérer que votre sélection est à un bon point.

Il existe différentes typologies de châssis avec différents niveaux de qualité (du plus économique au plus professionnel) :

Châssis en ABS (plastique)   30 / 45 cmusage de niveau Hobby
Châssis en Acier40 / 53 cmusage Semi-pro
Châssis en Aluminium46 / 53 cmusage Professionnel
Châssis en Acier Inox46 / 57 cmusage Industriel

Cependant, une tondeuse avec un châssis en ABS  peut être un choix idéal dans le cas où la pelouse est bien entretenue, sans cailloux ni obstacles sur le terrain. Quels sont donc les avantages d’un châssis en ABS ?

  • Plus léger
  • Nettoyage plus facile
  • Plus économique

Une tondeuse avec châssis en acier se positionne sans aucun doute sur un niveau plus professionnel et atteint des prix plus élevés car il est plus résistants aux chocs et peut garantir une durée de vie plus longue à la machine.

En plus de cette première distinction, il faut prendre en compte deux autres variantes de châssis de tondeuses : celles avec châssis en aluminium et celles avec châssis en acier inox.

Les tondeuses en Aluminium, généralementdotées de moteur thermique à essence et de la traction représentent sans aucun doute une gamme de niveau professionnel et de haute qualité.
le point fort des tondeuses en Aluminium est leur châssis robuste réalisé en aluminium moulé sous pression de grande épaisseur, de qualité nettement supérieure au châssis classique en acier vernis et au châssis en plastique ABS.
Le châssis en aluminium n’est pas sujet à la rouille, de plus il se révèle être extrêmement robuste et durable dans le temps. Il présente souvent une épaisseur remarquble.
La forme spécifique du châssis en aluminium, qui est obtenue par un procédé de fusion (résultat impossible à obtenir avec les procédés normaux de moulage de l’acier), rend l’éjection de l’herbe encore plus efficace pour des résultats d’entretien de la pelouse optimaux.

Mais le point fort de l’aluminium réside dans le fait que, malgré sa robustesse importante, c’est un alliage qui permet de maintenir une grande légèreté : les machines avec un châssis de ce genre peuvent bénéficier d’une grande solidité avec un poids limité.

Les tondeuses en Aluminium sont particulièrement appréciées par ceux qui accordent une grande attention non au prix mais à la qualité du produit, à la durée au fil du temps et aux performances de tonte et de récolte qui sont les meilleures sur ces versions.                        

Les tondeuses  avec châssis en acier inox sont des tondeuses professionnelles.

Elle sont bien plus résistantes et durables même en comparaison avec l’aluminium, l’acier inox est le meilleur des matériaux nobles : grande robustesse et grande légèreté pour les machines qui ont le luxe de pouvoir présenter un châssis fabriqué avec ce matériau.
Le châssis en acier inox, généralement d’une bonne épaisseur, rend ces tondeuses professionnelles bien plus résistantes à chaque type d’oxydation et aux chocs accidentels : elles représentent la meilleure solution pour tous les professionnels de l’entretien des espaces verts. Ces tondeuses présentent une durée de vie utile extrêmement longue.


    8. Les roues

Pour les modèles à poussée manuelle en particulier, il peut être sage de vérifier si la tondeuse présente les roues avec roulement à billes et/ou le système à roues élevées.

Les roues montées sur roulements à billes sont idéales pour faciliter au maximum le mouvement de la tondeuse. En plus d’un durée de vie majeure, elles fournissent également plus de facilité dans les manœuvres pour l’usager en réduisant l’effort de poussée exigé.

Malgré ce que l’on pourrait croire, le système de roues élevées est plus qu’une trouvaille esthétique, la vraie différence réside dans les roues en métal. Avec le système à grandes roues en métal galvanisé à double roulement, il n’y a aucun risque avec l’humidité et il est possible d’effectuer une coupe profesionnelle même sur des pelouses pas parfaitement plates. Les roues élevées permettent d’avoir une maniabilité exceptionnelle en prolongent considérablement la durée de vie de la machine.


    9. Autres variantes de modèles

Un modèle particulier de tondeuse est représenté par les tondeuses avec Roues Avant Pivotantes.

Ces tondeuses sont une excellente solution pour les usagers les plus exigeants qui ont besoin d’une machine avec une excellente capacité de manœuvre et une bonne agilité.
Les roues Avant Pivotantes  offrent une maniabilité sans égal en termes d’efficacité et de facilité pour l’usager qui pourra braquer dans n’importe quelle direction sans aucun problème !
La maniabilité de ces tondeuses à Roues Avant Pivotantes résulte vraiment utile lorsqu’il faut tondre des pelouses en présence de nombreux arbres ou de parterres et dans n’importe quel endroit comportant un grand nombre d’obstacles à contourner.

Les tondeuses à traction intégrale 4×4 sont des tondeuses professionnelles, conçues et réalisées pour tondre l’herbe sur des surfaces en pente. La traction intégrale, sur les roues avant comme sur les roues arrière, permet à ces tondeuses d’affronter sans problème chaque surface en pente et sans aucun effort de la part de l’usager.
En général, les modèles à traction intégrale 4×4 sont des tondeuses multifonctions 4 en 1.

Les tondeuses 4 en 1 sont en mesure d’exploiter tous les systèmes de coupe possibles, elles garantissent une tonte mulching de haute qualité ou dirigent l’herbe tondue vers le bac. À ces deux modalités s’ajoutent l’ éjection latérale et l’ éjection arrière, utiles lorsque vous n’avez pas besoin de ramasser l’herbe tondue et que vous souhaitez une utilisation plus pratique.


    10. Entretien

L’entretien d’une tondeuse comprend toujours l’affûtage de la lame. Maintenir les lames de la tondeuse bien affûtées permet de tondre l’herbe de manière nette et précise sans qu’elle ne soit « arrachée ». Lorsque la tondeuse est neuve, la lame est évidemment déjà affûtée, mais au fil de son utilisation, surtout si elle est fréquente et intense, le tranchant de la lame peut s’user, et c’est la raison pour laquelle la lame doit être affûtée, une opération qui peut être tranquillement effectuée à la maison en toute autonomie.

En plus de cette étape, nous trouvons naturellement l’entretien exigé par un moteur 4 temps :

  • Contrôler régulièrement le niveau d’huile (en théorie à chaque fois que vous effectuez une session de tonte). L’huile doit être mise à niveau jusqu’à la ligne de remplissage de la tige de niveau.
  • Si la tondeuse est neuve, il faut changer l’huile après les cinq premières heures de travail. Ensuite, il faut changer l’huile toutes les 50 heures d’utilisation ou bien au début de chaque saison d’entretien du jardin.
  • Maintenir le carburant propre est fondamental afin que le moteur démarre rapidement et fonctionne de manière efficace. L’essence n’est plus fraîche au bout de 30 jours et peut altérer l’efficacité du moteur, ses performances ainsi que le démarrage.

Enfin il est important de savoir que la tondeuse doit être nettoyée constamment :

  • Lorsque le plateau de coupe de la tondeuse est obstrué par des résidus d’herbe, il est nécessaire d’éteindre la tondeuse, d’enlever la bougie et d’utiliser un tuyau de jardin afin de laver le plateau de coupe.
  • Après le lavage, il est possible d’enlever d’éventuels résidus d’herbe avec un grattoir.


    11. Puissance moteurs

Le premier avantage d’une tondeuse à moteur thermique professionnelle réside dans sa fiabilité. Avec les marques mentionnées, nous ne parlons pas des moteurs habituels made in China qui ont désormais envahi le marché. En ce qui concerne les moteurs Honda leur renommée et le histoire les précède, ce sont simplement les moteurs les plus célèbres sur le marché. Briggs&Stratton sont des moteurs Made in USA qui garantissent un fontionnement optimal qui dure au fil des ans. Il s’agit de moteurs vraiment innovants qui, entre autres, présentent le système Ready Start, le meilleur système de démarrage facilité qui existe. Kawasaki, est synonyme de puissance, de qualité, de performance et de longue durée. Kohler a une histoire unique et des performances qui ne trouvent aucun égal sur le marché.

Un discours à part doit être effectué pour les moteurs Loncin, qui sont chinois mais qui sont d’une fiabilité et d’une qualité désormais reconnues. Ils n’ont rien à voir avec des moteurs « purement » chinois.

Une précision utile : toutes les tondeuses professionnelles présentent un moteur de ces marques (pour plus d’informations, nous vous renvoyons au guide sur les moteurs thermiques).

Leave a Reply

Your email address will not be published.